Philippe Miramont star du Salon FigurinExpo 45 - Le blog de JHFM
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

JHFM (Jeux d'Histoire, Figurines et Maquettisme) est avant tout un Club de passionnés de la maquette et des figurines, et surtout où la convivialité est le maître-mot.

Le club est situé à Neuville-aux-Bois dans le Loiret (45). Nous avons pour activités l'assemblage et la peinture des figurines et des maquettes (blindés, avions). Nous créons également des dioramas. Certains sont spécialisés dans le jeu d’histoire.
Venez avec vos envies et vos projets, nous vous aiderons à les réaliser.

Venez nous rejoindre à Neuville-aux-Bois, tous les Vendredis soir de 20h à 23h, à la Petite salle de la Pichardière (Rue Just Roux - Face au N°21 - Salle derrière le bâtiment)

Nous contacter

E-mail : jhfm45@yahoo.fr 

 

Tél. : 06 62 06 39 13 (Président)

Tél. : 06 13 16 19 02 (Secrétaire)

 

Siège social JHFM :

8, rue Felix Desnoyers

45170 Neuville-aux-Bois

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 18:17
Philippe Miramont star du Salon FigurinExpo 45

retrouvez cet article sur le site de la rep

Philippe Miramont se consacre aux figurines depuis son enfance. En particulier, celles en lien avec l’histoire. Il vit presque un pinceau à la main.


Il le reconnaît. Philippe Miramont, 42 ans, demeure un grand enfant ; la figurine le maintient dans l'univers particulier de sa jeunesse. Seulement, aujourd'hui, il est loin de la petite figurine avec laquelle il pouvait jouer en culottes courtes.

« À partir de 12 ans, je me suis consacré à des figurines de collection », se souvient ce passionné d'histoire et de peinture originaire de Limoges, fidèle depuis plusieurs éditions au salon FigurinExpo 45 à Olivet.
Le Premier Empire
S'il s'est d'abord consacré à la Seconde Guerre mondiale, il s'est ensuite imprégné de la période du Premier Empire. Non pas par amour pour Napoléon mais « pour la richesse des couleurs des uniformes. Les hommes avaient des tenues incroyables. »

Alors, aujourd'hui, il les reproduit. « Ça marche avec des coups de c'ur en feuilletant des livres d'histoire. Un uniforme peut interpeller. Alors, on effectue des recherches pour connaître les couleurs, les bonnes teintes pour peindre la figurine. »


Philippe Miramont, passé durant cinq années aux Beaux-Arts, se la procure sur Internet. Ensuite, une quarantaine d'heures de peinture l'attend. « Je peins à l'huile. On a une lampe-loupe car c'est quelque chose de minitieux. Il faut de la patience. » Il n'en manque pas. D'autant qu'il lui arrive de sculpter lui-même sa figurine. Un travail titanesque. « On peut utiliser des outils de dentiste pour créer ses propres figurines. »

Il n'en fait jamais plus de quatre dans l'année. « C'est une question de temps, ça demande de la concentration car on travaille sur des petites surfaces. Les yeux ont parfois du mal. »

Mais il prend un énorme plaisir. Chez lui, une quarantaine de figurines historiques sont alignées dans une vitrine. Il ressort ses trésors pour les concours, les salons. Comme, ce week-end, à la salle Yvremont.

J'y vais. Aujourd'hui de 10 heures à 18 heures au centre culturel Yvremont. Entrée gratuite.

Nicolas Da Cunha
nicolas.dacunha@centrefrance.com

Partager cet article

Repost 0
Published by JHFM
commenter cet article

commentaires